Château La Nerthe

Situation & Histoire

Cela fait cinq siècles que l’histoire de Château La Nerthe et celle de Châteauneuf-du-Pape se confondent. Cinq siècles que des sources naturelles et une mosaïque de sols et sous-sols confèrent aux vins du domaine fraicheur et élégance. Cinq siècles que des générations de femmes et d’hommes passionnés se succèdent au service de ce terroir unique.
Play Video about Château la Nerthe - Cinq siècles d'élégance

Quelque 2 km après avoir quitté Châteauneuf-du-Pape par le sud, remontez une allée qui serpente entre vignes, chênes verts, cyprès et oliviers jusqu’au parc aux platanes majestueux et aux pins centenaires : c’est là que se niche Château La Nerthe.

Château La Nerthe

Château La Nerthe, le seul véritable château à Châteauneuf-du-Pape avec sa longue histoire, produit des vins magnifiques.​

Robert M. Parker, Jr​

Le Domaine - Château La Nerthe

Sa terrasse, où se mêlent essences et parfums provençaux, est un belvédère d’où le visiteur peut contempler :

  • À l’ouest le Rhône qui continue sa course vers la Méditerranée, située à moins de 100 km au sud ;
  • À l’est le Mont Ventoux, Géant de Provence du haut de ses 1912 m ;
  • Au sud, Avignon cité des Papes ;
  • Au nord, Orange, ville romaine avec son théâtre antique et son arc de triomphe romain.
Château La Nerthe Paysage

L’histoire de Château La Nerthe s’écrit depuis 500 ans : cette histoire c’est d’abord celle d’un grand terroir à Châteauneuf-du-Pape.

Histoire du Château La Nerthe
  1. La famille Tulle de Villefranche

    Le premier acte attestant de l’existence de Château La Nerthe est signé le 25 novembre 1560. Il s'agit de son acquisition par la famille TULLE DE VILLEFRANCHE. C’était alors une bastide connue sous le nom de Grange de Beauvenir.

    Durant les trois siècles qui suivent, les TULLE DE VILLEFRANCHE n’auront de cesse de développer et d’embellir leur domaine. Marquis Jean-Dominique TULLE DE VILLEFRANCHE (1711-1760) achèvera d’en faire l’un des domaines phares de la Vallée du Rhône en lançant la construction du château, sur les fondations de la cave du moyen-âge. Ils innovent à la vigne comme à la cave, expédiant par exemple les vins en bouteille à partir de 1776, une première pour la région.

    Les TULLE DE VILLEFRANCHE sont aussi d’infatigables voyageurs et ambassadeurs pour leurs vins, ils s’assureront aussi très tôt qu’ils ornent les meilleures tables de France, d’Europe et même, dès 1786 d’Amérique du Nord ! Une tradition que nous sommes fiers de poursuivre trois siècles plus tard.

  2. Le Commandant Joseph Ducos

    En mai 1877, la famille TULLE DE VILLEFRANCHE cède le domaine, ravagé par le phylloxera au Commandant Joseph DUCOS. Polytechnicien comme son père, DUCOS comprend le premier l’intérêt du greffage de la vigne sur des portes greffes résistants à l’insecte dévastateur et met en pratique les travaux de l’école d’agriculture de Montpellier.

    « Dès 1878, le commandant DUCOS entreprenait avec une ardeur infatigable la résurrection de son clos de La Nerthe. Il y réussit si bien qu’au bout de peu d’années, les vignerons de Châteauneuf, d’abord incrédules et sceptiques puis convaincus et conquis, suivirent son exemple et l’imitèrent, de telle sorte que l’on peut dire sans exagération que c’est à DUCOS que Châteauneuf doit sa restauration viticole : il en fut l’âme et l’animateur.

    Son premier souci avait été de maintenir aux vins de La Nerthe leurs anciennes qualités de corps et de bouquet. Pour cela, il s’était attaché à greffer seulement les anciens plants du pays, le Mourvèdre, le Grenache, le Terret, la Syrah, la Counoise, cépages rouges, donnant la chaleur, la liqueur, le moelleux, la solidité, et encore la Clairette et le Picpoul, cépages blancs destinés à apporter la finesse, la fraÎcheur et un bouquet particulier. »

    Les fondements de ce qui deviendra en 1936 la première Appellation d’Origine Contrôlée de France étaient posés ! Député-maire du village, c’est aussi à Joseph DUCOS que l’on doit l'idée de génie de substituer l’appellation Châteauneuf-du-Pape à celle de Châteauneuf-Calcernier.

  3. La famille Richard

    Aujourd’hui c’est la Famille RICHARD qui imagine les vins de demain et continue à écrire l’histoire de Château La Nerthe, avec comme ambition de préserver et révéler ce patrimoine unique tant viticole qu’architectural.

    C’est après une période troublée, marquée notamment par la réquisition du château par l’armée d’occupation allemande en 1943, que la famille RICHARD acquiert le domaine en avril 1985. Elle affiche immédiatement l’ambition de retrouver les valeurs originelles d’excellence et d’avant-garde des deux illustres familles qui l'ont précédée. La restauration minutieuse du château est entreprise et une cave de vinification moderne est creusée.

    Mais c’est aussi et surtout à la vigne que se portent ses efforts : le vignoble est étendu en 1991, passant de 60 à 92 hectares avec l’acquisition de magnifiques parcelles situées sur La Crau voisine et recelant un extraordinaire patrimoine de vieilles vignes. Certaines avaient été plantées à la fin du XIXe siècle.

    Dans le même temps l’ensemble du domaine est converti à l’agriculture biologique, avec la certification Ecocert obtenue dès 1998. Château La Nerthe, une nouvelle fois pionnier !